Certaines demandes ont "quelque chose en plus", ce tout petit supplément d'âme comme dirait France Gall.

C'est le cas de celle-ci. 

Une amie très chère m'a demandé, n'ayant pas de robe de famille, de coudre une cape pour la baptême de son premier enfant. 

 Craignant la promptitude de Claire a se jetter sur un feutre ouvert ou dans une plate-bande, j'ai confié à une vieille poupée le soin de vous présenter cette cape. 

10302744_10152447266913688_115730253846202140_n10153077_10152447266918688_596508355307668669_n

L'exterieur est en plumetis de coton et l'intérieur en lin, tous les deux de chez Cousette

10291764_10152447267348688_591363060743157252_n

Col officier (ça tombe bien c'est le métier du papa), et capuche pointue.

10270468_10152447266928688_5944695824383159560_n10157121_10152447267353688_3608380380172702328_n

 

L'un des avantages d'une cape c'est qu'elle s'adapte à la morphologie de l'enfant. On fera un noeud plus ou moins serré, elle sera plus ou moins courte....  10257189_10152447267358688_8575710192477014263_n

10301050_10152447266923688_1292178524237885375_n

J'ai ici suivi le patron de Gasparine, que je remercie, et que vous pouvez trouver ici

10309196_10152447266908688_2408300301990295760_n

Il me reste à souhaiter un beau et saint baptême à mademoiselle E.S. 

On pensera fort à toi petite puce.