Une fois n’est pas coutume, je vous parle d’un livre.

Mes parents m’ont donné très jeune le gout des livres, (ce que je tente de reproduire avec ma fille et pour l’instant, elle adore ) et dès que c’est possible, je lis vite, parfois trop vite, héritage de mes années de prépa ou le temps était compté mais pas le nombre d’ouvrages à maitriser, et beaucoup.

 

Bref, j’ai dernièrement passé un doux moment avec un livre recommandé par Mylittlebookclub, La femme au carnet rouge d’Antoine Laurain.

 

livre2

 

Quel petit bonheur de livre, commencé dans un transat, terminé au coin du feu, accompagné d’un bon thé au nom évocateur…

 

 

D’abord c’est un roman français. Non que je fasse du nationalisme primaire mais je trouve que la langue est souvent moins belle dans les romans traduits. 

Et là vraiment j’ai été bercée par des mots biens choisis, des phrases bien construites, un texte doux, élégant (oh que ça fait du bien !!) et poétique, à la fois actuel et un brin désuet…. je vous l’ai dit que livre m’avait enchantée ?

 

Ensuite un scénario parfait. Une histoire d’amour sur fond de librairie… je laisse Flammarion vous la présenter :

Un soir à Paris, une jeune femme se fait voler son sac à main. Laurent le découvre le lendemain, abandonné dans la rue, tout près de sa librairie. S’il ne contient plus de papiers d’identité, il recèle encore une foule d’objets qui livrent autant d’indices sur leur propriétaire : photos, notes, flacon de parfum… Désireux de la retrouver, l’homme s’improvise détective. À mesure qu’il déchiffre le carnet rouge contenant les pensées secrètes de Laure, le jeu de piste se mue en une quête amoureuse qui va bouleverser leurs vies.

Orchestrant avec humour coïncidences et retournements de situation, Antoine Laurain signe une délicieuse comédie romantique qui rend hommage au besoin de merveilleux sommeillant en chacun de nous.

livre

 

Que vous dire de plus… il est trop court. Ses 237 pages filent entre les doigts et laissent sur les lèvres un sourire de paix et de sérénité.

 

Mon conseil, rendez-vous vite chez un libraire (pour savoir si il a le livre en stock ou le faire livrer dans sa boutique rendez-vous sur http://www.placedeslibraires.fr/ ) , achetez un bon thé, profitez d’une journée ensoleillée ou du crépitement d’un feu de cheminée et laissez-vous happer par la délicate tendresse qui émane de ce livre.

 

J’en ai acheté 3 autres dont je vous parlerai peut-etre, si ça vous dit…

Et vous que me conseillez-vous?